×App icon
Installer
Ouvrir

Comment encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

Vous vous demandez comment effectuer des découpes d’encastrement ? Parcourez cet article pour savoir comment encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail, ou bien faites appel à un jobber Frizbiz pour vous venir en aide.

Publié le 17.08.2017 à 16h19
Comment encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

Tout savoir sur l’encastrement d’une plaque de cuisson dans un plan de travail

Pourquoi encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

C’est l’un des appareils électroménagers indispensables pour toute cuisine digne de ce nom. Poser une plaque de cuisson encastrable permet de faire cuire les plats quotidiens. Les plus performantes permettent de cuisiner dans des conditions proches de celles d’une cuisine professionnelle. De quoi laisser libre court à votre art culinaire ! L’installation d’un plan de travail de cuisine pour y encastrer une plaque de cuisson vous permettra par ailleurs d’économiser de la place, en particulier si vous ne voulez pas installer de cuisinière chez vous. Même constat pour le montage d’un four encastrable, qui peut être positionné en hauteur et libérer de l’espace pour disposer des meubles bas de cuisine.

Quels sont les différents types de plaques de cuisson ?

Voici une liste des modèles disponibles auprès de n’importe quel distributeur cuisiniste du marché :

  • Plaque électrique : solution économique, elle s’utilise relativement simplement, mais présente l’inconvénient d’être difficilement nettoyable.
  • Plaque de cuisson à induction : c’est le champ magnétique généré par la plaque à induction qui vient chauffer le contenant de votre préparation culinaire. On privilégie donc des cocottes ou des casseroles en fonte ou en acier pour utiliser ce genre de plaque de cuisson, qui sont adaptés à la cuisson à induction. Un pictogramme en forme de ressort situé sous l’ustensile vous confirmera sa compatibilité avec la plaque à induction.
  • Plaque vitrocéramique : on distingue généralement deux types de plaque vitrocéramique, halogène ou radiant. Un foyer radiant émet de la chaleur par conduction (en contact avec le contenant) ou par rayonnement (émission invisible de chaleur) à l’aide de résistances (tiges de métal rougissant à la chaleur). La plaque halogène fonctionne quant à elle un peu à la manière de la lampe du même nom, en dégageant une lumière infrarouge.
  • Plaque de cuisson au gaz : le modèle ancien, raccordé à une bouteille de gaz ou rattaché au gaz de ville. Du gaz est dégagé par la plaque et s’embrase au contact d’un allumeur automatique ou d’une allumette.
  • Plaque mixte : une combinaison de deux modèles parmi les quatre précédents. Il peut s’agir d’une plaque électrique/gaz, induction/gaz, vitrocéramique/gaz et vitrocéramique/induction.

On trouve également la plancha, plaque de métal connectée à un brûleur. Elle présente l’avantage de ne pas imposer l’usage de trop nombreuses matières grasses. Installer une plaque de cuisson à encastrer de ce type est donc un choix judicieux dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Besoin d'un menuisier ?
Publier une annonce

Comment choisir sa plaque de cuisson ?

Choisir la bonne plaque de cuisson dépend notamment du prix que vous souhaitez allouer à cette dépense. Pour des débutants en cuisine, une plaque électrique conviendra parfaitement, d’autant plus que ces modèles ne sont généralement pas très chers. Néanmoins, cette solution est relativement consommatrice en énergie et sur le long terme, elle ne permet pas toujours de réellement faire des économies.

A l’inverse, la plaque de cuisson gaz reste dans des prix abordables. De nombreux professionnels de la cuisine optent pour cette solution, mais dans le cas d’un modèle fonctionnant à la bouteille de gaz, elle impose de la changer régulièrement. La plaque à induction est relativement puissante, mais s’avère plutôt onéreuse. Notez que les risques de brûlure sont relativement réduits avec ce modèle. La plaque vitrocéramique s’impose comme un bon compromis entre une installation électrique et le la plaque à induction. Elle chauffe relativement rapidement, tout en n’imposant aucune restriction quant à la matière des casseroles utilisées. La plaque de cuisson mixte quant à elle permet de cuisiner en cas de panne ou de coupure de courant. Elle s’adapte également à tous les types de cuisson. Enfin, la plancha conviendra particulièrement à ceux dont les préparations culinaires doivent suivre un protocole diététique.

Comment encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

Quelles sont les normes pour les plaques de cuisson et plans de travail ?

Le raccordement à la prise électrique d’une plaque de cuisson doit répondre à la norme NF C 15-100. Cette norme définit les règles en matière de fabrication et d’entretien de toute installation dont la puissance électrique maximale est comprise entre 1 000 (en courant alternatif) et 1 500 volts (en courant continu). Cela est valable aussi bien pour une plaque de cuisson que pour le montage d’un four encastrable.

Besoin d'un menuisier ?
Publier une annonce

Quel matériel faut-il pour encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

Pour effectuer l’installation d’une plaque de cuisson dans un plan de travail, vous devez vous munir de l’équipement suivant :

  • Mètre ruban et/ou règle
  • Crayon
  • Tournevis
  • Lime
  • Perceuse
  • Scie sauteuse
  • Joint d’étanchéité pour plaque de cuisson

Quelles sont les étapes pour encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

1. Première étape : le tracé

Lisez la notice ou le schéma fourni par le constructeur et relevez les dimensions de la plaque de cuisson. Reportez ces mesures au crayon sur l’emplacement dédié de votre plan de travail. Respectez les distances de sécurité indiquées sur les côtés de la plaque.

2. Deuxième étape : la découpe

Percez un trou au diamètre correspondant à la lame de votre scie sauteuse à chaque coin du tracé. Sciez précautionneusement chaque côté, en marquant un temps d’arrêt à chaque angle. Soutenez le dessous du morceau découpé, ceci afin d’éviter de briser les bords au moment de la chute.

3. Troisième étape : l’encastrement

Retournez la plaque sur une surface plane et propre. Déposez un joint d’étanchéité sur son contour. Encastrez la plaque et appuyer fermement pour écraser le joint. Vissez les vis du plan de travail et de la plaque de cuisson.

4. Dernière étape : les branchements au gaz et/ou électriques

Vissez le tuyau d’alimentation au détendeur de la bouteille de gaz ou de l’arrivée de gaz. Vissez le second bout du tuyau à la plaque de cuisson. Raccordez les fils électriques au domino d’alimentation en respectant le code couleur. Remettez le courant.

Pour poursuivre les travaux dans votre cuisine, consultez notre article sur l’encastrement d’un évier. Et n’hésitez pas à parcourir celui sur l’installation d’une boîte d’encastrement dans une plaque de plâtre pour mettre à l’épreuve vos talents de bricoleurs dans cette réalisation spécifique.

Besoin d'un menuisier ?
Publier une annonce

Qui peut encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

Contactez un jobber Frizbiz pour encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

Pour de petits travaux chez un particulier tels que l’encastrement d'une plaque de cuisson dans un plan de travail, notre site de jobbing est idéal. Il permet en effet de mettre en relation tout particulier qui cherche un bricoleur pour de petits travaux. Si tel est votre cas, il vous suffit de contacter le jobber Frizbiz le plus proche de chez vous.

L’assurance Jobbing couvre-t-elle l’encastrement d’une plaque de cuisson dans un plan de travail ?

Frizbiz et Axa ont noué un partenariat duquel est née l’assurance Jobbing¸ qui vous garantit des travaux de qualité en toute circonstance. Si une première réalisation n’est pas à votre convenance, vous recevez au plus vite la visite d’un second jobber Frizbiz. Pour obtenir plus d’informations, jetez un œil aux conditions de l’assurance Jobbing.

Encastrer une plaque de cuisson dans un plan de travail est-il éligible à un crédit d’impôt ?

Avant de bénéficier de la moindre déduction fiscale, vous devrez remplir un impératif, à savoir déclarer votre jobber Frizbiz à l’URSSAF. Pour ce faire, vous avez la possibilité, en tant que particulier employeur, de vous appuyer sur le Chèque Emploi Service Universel, ou CESU. Grâce à lui, vous pouvez le rémunérer et remplir très facilement vos obligations légales. Pour en savoir plus, consultez les conditions d’usage du CESU. Suite à quoi il vous sera possible de profiter du crédit d’impôt pour l’emploi à domicile¸ s’élevant à 50% des dépenses engagées à ce titre au cours d’une année entière. Il est plafonné à 12 000 euros, plafonnement pouvant être majoré de 1 500 euros par personne à charge supplémentaire.

Partagez l'article sur les réseaux !
Frizbiz

Quelques profils de nos jobbers experts
Des hommes à tout faire de confiance.
Jobber Frizbiz - Mohammed B.
Mohammed B.
Particulier de Rosny-sous-bois
97 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Victor J.
Victor J.
Particulier de Vénissieux
93 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Daniel M.
Daniel M.
Professionnel de Sarcelles
90 prestations réalisées
Découvrir les autres profils
C'est 100% Gratuit
Comment ça marche ?
Faites votre demande
Publication et Envoi des alertes
Réception des offres dans l'heure
Sélection du bricoleur
Toutes les prestations de bricolage assurées parAxa logo@2x
Vous avez un projet ?