×
Installer
Ouvrir

Comment poser un carrelage mural ?

De quelle manière effectuer une pose de carrelage mural ? Quelles en sont les déclinaisons ? Découvrez tous nos conseils en la matière au fil de cet article. Et pour vous aider au cours de vos travaux, n’hésitez pas à faire appel à un jobber Frizbiz !

Comment poser un carrelage mural ?

Tous nos conseils pour poser un carrelage mural

Pourquoi poser un carrelage mural ?

Poser du carrelage mural de cuisine, de la faïence dans la salle de bain ou du carrelage aux toilettes (qui sont des pièces humides) procure un certain nombre d’avantages. Le carrelage résiste bien à l’humidité, et ses joints d’étanchéité empêchent les éclaboussures d’eau, provoquées par la douche, d’endommager les murs.

L’installation d’une crédence de salle de bain est donc un choix judicieux, d’autant que la pose de faïence murale offre de jolies possibilités décoratives. Outre le carrelage de salle de bain, la pose d’une crédence de cuisine se présente comme une solution idéale pour protéger les surfaces murales. La cuisine est un espace où la vapeur d’eau et les résidus alimentaires se répandent facilement, notamment à proximité de l’évier et des plaques de cuisson d’une gazinière. Les taches ne s’incrustent pas, et l’eau n’atteint pas les murs. La graisse a néanmoins tendance à s’accumuler sur les joints, il importe donc de procéder à un entretien régulier. Mais un support carrelé présente une relative facilité d’entretien.

Un projet de pose ou retrait de carrelage mural ?
Publier une annonce

Quels sont les différents types de carrelages muraux ?

Ces revêtements de murs se déclinent de plusieurs manières, dont voici une liste :

  • Grès cérame : sans doute le modèle le plus répandu. Lui-même possède plusieurs déclinaisons, telles que le grès cérame « émaillé » (pour carreler un mur intérieur, il offre de nombreuses possibilités de coloris), le grès cérame « poli » (peu recommandé pour une utilisation en cuisine ou en salle d’eau en raison de sa porosité, il est néanmoins très esthétique et relativement brillant) ou encore le grès cérame « pleine masse » (très solide et résistant mais difficile d’entretien, à poser en extérieur).
  • Faïence : il ne faut poser ce type de revêtement mural qu’en intérieur. La faïence est un choix esthétique de qualité, qui impose toutefois de prendre garde à ne pas provoquer de chocs trop intenses.
  • Mosaïque : faite à base de verre, elle offre de multiples possibilités décoratives et colorées.
  • Pierre naturelle : pour une décoration sobre et un certain cachet, la pierre naturelle est idéale. Elle offre néanmoins peu de possibilités en termes de coloris.

Comment choisir son type de carrelage mural ?

Pour votre projet de décoration de salle de bains, il importe de prendre en compte la qualité du carrelage à poser. Des carreaux peu poreux sont tout à fait adapté à la cuisine et à la salle d’eau. Le matériau de composition est également très important. En effet, la pierre naturelle est souvent traitée avant la vente pour être anti taches et plus imperméable.

De leur côté, les carreaux de mosaïque se posent généralement en frise, et le grès convient à toutes les pièces de la maison. Prenez aussi en considération l’apparence (format et couleur) du carrelage. La tendance actuelle correspond aux effets imitant d’autres matières, et aux carreaux grands format. Il faut également considérer le prix de pose (achat du matériel, paiement de la main d’œuvre…). Vous avez la possibilité de vous en faire une idée en suivant notre guide tarifaire sur le coût du retrait et de la pose d’un carrelage mural.

Un projet de pose ou retrait de carrelage mural ?
Publier une annonce

Comment poser un carrelage mural ?

Quelles sont les normes en termes de carrelage mural ?

C’est le classement UPEC qui doit être regardé à l’achat. Il concerne la résistance à l’usure du piétinement (donnée superflue dans le cas d’un revêtement sur les murs), au poinçonnement, à l’eau et aux produits chimiques.

Quel matériel faut-il pour poser un carrelage mural ?

Voici l’outillage et le matériel dont vous devez vous équiper pour mener à bien votre mission :

  • Marteau
  • Truelle et spatule crantée
  • Tasseau
  • Niveau à bulle
  • Mortier colle/colle adaptée aux carreaux
  • Seau et auge
  • Croisillons

Quelles sont les étapes pour poser un carrelage mural ?

  1. Première étape : préparation du mur et de la pièce

Videz la pièce à travailler, et protégez-la des débris et de la poussière qui ne manqueront pas de tomber au cours de vos travaux (installez une bâche au sol et sur les meubles que vous n’avez pas pu enlever). Nettoyez le mur et bouchez ses trous et irrégularités s’il est en plâtre, en parpaing ou en ciment.

Si vous voulez poser votre revêtement sur un mur qui est déjà carrelé, il faut retirer chaque carreau cassé et coller ceux qui sont décollés.

Dans le cas d’un mur déjà recouvert de peinture, il faut poncer la peinture pour travailler sur une surface lisse. Il faut également retirer le papier peint si votre pièce en est pourvue. Faites votre calepinage (planification de la pose) et clouez un tasseau en bas du mur, qui servira à la pose des carreaux.

2. Deuxième étape : encollage du mur

Préparez votre mortier colle dans le respect des indications figurant sur son emballage. Il faut encoller le mur en procédant par carré de 1m de côté. Son épaisseur doit être environ d’1cm. Pour faciliter l’adhésion des carreaux, faites des stries à l’aide votre spatule crantée.

3. Troisième étape : pose des carreaux

Positionnez votre premier carreau, en commençant par le bas du mur. Installez les croisillons à ses angles en appuyant légèrement sur le mortier colle. Ceci afin de délimiter l’espace nécessaire à la réalisation de chaque joint. Procédez de la même façon pour les autres carreaux. Passez au carré suivant jusqu’au moment où vous arriverez à l’extrémité du mur.

4. Dernière étape : réalisation des finitions

Vous devez alors découper des carreaux pour les poser sur les bordures du mur (les rives). Encollez les rives seulement après avoir coupé vos carreaux. Pensez à vérifier le niveau de votre revêtement régulièrement. Pensez aussi à enlever les croisillons avant que le mortier colle ne sèche (certains produits ont une prise rapide). Laissez sécher au moins 24h, dans l’idéal deux jours entiers. Faites les joints. Consultez notre article pour savoir comment retirer du carrelage mural si vous voulez plus d’informations à ce propos.

Un projet de pose ou retrait de carrelage mural ?
Publier une annonce

Qui peut poser un carrelage mural ?

Faites appel à un jobber Frizbiz pour poser un carrelage mural

Vous êtes un particulier qui cherche un bricoleur pour de petits travaux car vous ne savez pas comment faire pour carreler votre mur intérieur ? Pas de panique ! En cherchant sur notre site de jobbing dédié à l’aide entre particuliers pour travaux, vous entrerez en contact avec de nombreux talents. Nos jobbers Frizbiz peuvent répondre à vos questions et vous fournir de précieux conseils de pose avant même que vous ayez sélectionné l’un d’entre eux. Et vous pouvez bien sûr dès à présent prendre contact avec le jobber Frizbiz carreleur le plus proche de chez vous pour qu’il vous aide à poser un revêtement sur les murs de votre maison. Passez également par notre plateforme pour votre plomberie !

L’assurance Jobbing couvre-t-elle la pose d’un carrelage mural ?

Si la surface à carreler est inférieure à 21m², vous pouvez profiter de la couverture offerte par l’assurance Jobbing. L’assurance Jobbing est issue de notre partenariat de confiance avec l’assureur Axa, et vous garantit des travaux réalisés avec soin. Si vous n’êtes pas complètement satisfait par une première réalisation, vous pouvez recevoir la visite d’un second jobber au plus tôt. Pour en apprendre davantage à ce sujet, n’hésitez pas à consulter les conditions d’éligibilité à l’assurance Jobbing. Nos jobbers sont de vrais passionnés de bricolage, vous pouvez donc leur faire confiance en toute sérénité pour travailler dans votre maison !

Poser un carrelage mural est-il éligible à un crédit d’impôt ?

Poser un carrelage mural n’est malheureusement pas éligible à un crédit d’impôt. Cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas tenu de déclarer votre jobber Frizbiz auprès de l’URSSAF. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur le Chèque Emploi Service Universel, qui vous permet de payer votre jobber tout en remplissant vos obligations légales. Jetez un œil aux conditions d’utilisation du CESU pour en savoir plus.

Partagez l'article sur les réseaux !
Frizbiz

Quelques profils de nos jobbers experts
Des hommes à tout faire de confiance.
Jobber Frizbiz - Bernard S.
Bernard S.
Particulier de Bron
9 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Willy P.
Willy P.
Professionnel de Couëron
9 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Jésus A.
Jésus A.
Particulier de Sotteville-lès-Rouen
9 prestations réalisées
Découvrir les autres profils
C'est 100% Gratuit
Comment ça marche ?
Faites votre demande
Publication et Envoi des alertes
Réception des offres dans l'heure
Sélection du bricoleur
Toutes les prestations de bricolage assurées par
Vous avez un projet ?