×App icon
Installer
Ouvrir

Quel interrupteur choisir ?

Quels sont les différents types d’interrupteurs à installer pour allumer ou éteindre la lumière ? Comment choisir son modèle ? Lisez cet article pour découvrir nos conseils en la matière. Et si vous avez besoin d’un coup de main pour les travaux, appelez un jobber Frizbiz !

Quel interrupteur choisir ?

Tous nos conseils pour choisir votre interrupteur

Quels sont les différents types d’interrupteurs pour allumer ou éteindre la lumière ?

On trouve sur le marché plusieurs déclinaisons de l’interrupteur conçu pour l’activation de la lumière. En voici une liste :

  • Interrupteur simple : c’est le modèle de base, sans doute le plus répandu. En position ouverte, il coupe le circuit d’alimentation électrique de la lumière d’une pièce. En position fermée, le courant passe et la lumière s’allume. L’interrupteur à simple allumage pilote un seul point lumineux.
  • Interrupteur double (ou triple) : il fonctionne sur le même principe que interrupteur triple commande levier triple l’interrupteur à simple allumage. Cependant, l’interrupteur double permet de piloter deux récepteurs lumineux depuis un seul et même point.
  • Interrupteur va-et-vient : en ce qui concerne ces interrupteurs, le terme « va-et-vient » désigne en fait le circuit électrique auquel ils sont raccordés. Dans une pièce comportant plusieurs points d’entrée (au moins deux) ou bien un couloir, l’interrupteur va-et-vient permet de commander un ou plusieurs points lumineux électriques depuis deux endroits différents. Et, ce quelle que soit la position de l’un ou de l’autre interrupteur.
  • Interrupteur automatique : il correspond à un interrupteur simple fonctionnant avec un détecteur de mouvement. On en trouve généralement dans des garages, des couloirs de fréquentation publique ou des caves.
  • Interrupteur temporisé : grâce à un dispositif permettant de régler le temps de contact, ces interrupteurs coupent le circuit électrique une fois que cette durée s’est écoulée.
  • Interrupteur à minuterie : semblable au modèle précédent, celui-ci peut commander les éclairages à l’aide d’un boutoninterrupteur variateur legrand poussoir (ou de plusieurs d’entre eux). La lumière s’éteint au bout du laps de temps prévu par la minuterie.
  • Variateur : il permet, comme son nom l’indique de régler l’intensité de la lumière à l’intérieur, de l’allumer ou de l’éteindre complètement.
  • Télérupteur : il est très pratique si vous avez besoin de plus de deux points de commande dans votre pièce, ou bien si la distance entre ces points est trop grande pour qu’un va-et-vient soit suffisant. Il permet par ailleurs d’allumer une seule et unique lampe avec plusieurs interrupteurs.

Les produits présents dans le commerce peuvent aussi se présenter sous la forme d’interrupteurs à accès sécurisé qui sont interrupteur tactile hudson reed telecommandéen fait des interrupteurs classiques, protégés par une serrure. Il n’est pas possible d’actionner ce modèle sans procéder à leur déverrouillage.

Par ailleurs, s’inscrivant dans le concept de la maison intelligente, des produits électriques tels que les interrupteurs à commande numérique permettent de régler l’intensité de lumière en pilotant la boîte domotique. Ces commandes intelligentes sont de plus en plus répandues dans les foyers français. Si vous avez d’autres questions à ce sujet, vous pouvez consulter notre article sur les divers types d’interrupteur pour en savoir plus sur les commutateurs.

Un projet en installation d'interrupteur ?
Publier une annonce

Comment bien choisir son interrupteur ?

L’agencement et l’aménagement de vos pièces (cuisine, séjour, salle de bain, chambre…) et vos habitudes de déplacement dans la maison doivent vous inviter à choisir certains modèles en particulier. Par exemple, si un couloir suit interrupteur va et vient design leroy merlinvotre entrée, il peut s’avérer judicieux de choisir un interrupteur va-et-vient pour votre installation. Même constat en fonction du nombre d’entrées, en ce qui concerne ce choix pour un séjour ou une cuisine à deux entrées équitablement fréquentées.

Si votre pièce (cuisine, salle à manger ou autre) ne comporte qu’une seule lumière, choisir un interrupteur simple suffira à son activation. A l’inverse, la présence de plusieurs points lumineux implique de choisir des interrupteurs à double allumage. Et si vous souhaitez être en mesure de créer des atmosphères lumineuses d’intérieur variées, dans la chambre à coucher ou le salon par exemple, le choix d’un variateur ou d’une commande numérique est à privilégier.

Les formes visuelles des interrupteurs présents sur le marché sont nombreuses. Le modèle le plus communément répandu se présente sous la forme d’un carré en plastique. Mais il est possible de choisir des modèles plus larges et plus simples à actionner lorsqu’on n’a pas les mains libres, par exemple.

Vous pouvez également choisir un interrupteur dont la couleur s’accorde avec la thématique de votre décoration d’intérieur, toute gamme de couleurs présente sur le marché étant généralement très variée. Les enseignes spécialisées proposent également des interrupteurs dont les plaques de finitions sont en métal, en bois, en ardoise, ou encore imitent des matériaux tels que l’ivoire. De quoi ajouter une touche d’originalité et de design à votre intérieur.   

Qui peut poser un interrupteur pour la lumière ?

Faites appel à un jobber Frizbiz pour poser un interrupteur

Vous êtes un particulier qui cherche un bricoleur pour de petits travaux tels que l’installation d’un interrupteur ? Vous avez consulté notre article pour savoir comment installer un interrupteur va-et-vient mais doutez toujours de vos capacités à mener votre mission à electricien jobbing bien ? Pas de panique !

En naviguant sur notre plateforme dédiée aux travaux entre particuliers, vous entrerez en contact avec de nombreux jobbers Frizbiz électriciens prêts à vous apporter leur aide et à vous fournir de précieux conseils pour vos travaux sur prises et interrupteurs. Il vous est possible de bénéficier de leurs conseils avant même d’avoir choisi l’un d’entre eux, en passant par notre outil de chat. Et bien sûr, vous pouvez dès à présent entrer en contact avec le jobber Frizbiz le plus proche de chez vous, afin qu’il vienne vous rendre visite à domicile pour vous prêter main-forte.

Un projet en installation d'interrupteur ?
Publier une annonce

L’assurance Jobbing couvre-t-elle la pose d’un interrupteur ?

Effectivement, l’assurance Jobbing vous fait bénéficier de sa couverture pour l’installation d’interrupteurs. Qu’est-ce que l’assurance Jobbing ? Il s’agit d’une protection née du partenariat unissant Frizbiz et l’assureur Axa. Grâce à l’assurance Jobbing, vous êtes assuré en toutes circonstances d’obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances. Car si vous n’êtes pas complètement satisfait par l’intervention d’un premier jobber Frizbiz concernant votre éclairage, nous nous engageons à ce que vous receviez la visite d’un second, et ce dans les délais les plus brefs. Pour obtenir plus d’informations à ce propos, jetez un œil aux mentions légales et aux conditions d’éligibilité à l’assurance Jobbing.

Notez que l’assurance Jobbing ne couvre pas le rattachement au système électrique de votre éclairage, mais concerne l’installation, la fixation et l’encastrement dans le mur. Dans tous les cas, tous les membres de notre communauté de bricoleurs sont habitués à réaliser de petits travaux de bricolage et d’éclairage à domicile. Vous pouvez donc leur faire confiance pour réaliser votre ouvrage dans la norme !

Poser un interrupteur est-il éligible à un crédit d’impôt ?

En faisant appel à un jobber Frizbiz pour vos travaux, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi à domicile. Cette déduction fiscale s’élève à 50% des dépenses annuelles engagées pour ce genre de travaux. Elle est plafonnée à 12 000 euros, mais ce seuil peut être majoré de 1 500 euros par personne à charge supplémentaire (personne âgée de plus de 65 ans ou enfant). Vous bénéficierez par ailleurs d’une réduction d’impôt en faisant installer des interrupteurs chez un ascendant âgé de plus de 65 ans. Seule condition pour cela, la personne concernée doit déjà être bénéficiaire de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

Mais comment en bénéficier ? Vous devez d’abord déclarer auprès de l’URSSAF l’intervention de votre jobber Frizbiz. Passer par notre plateforme fait effectivement de vous un particulier employeur, avec des obligations légales. Mais vous avez la possibilité de faire usage du Chèque Emploi Service Universel, ou CESU, qui vous permet de rémunérer votre employé à domicile tout en payant plus facilement ses charges sociales. Pour en savoir plus, consultez les conditions d’utilisation du CESU.

Crédits photos : Pinterest

Partagez l'article sur les réseaux !
Frizbiz

Quelques profils de nos jobbers experts
Des hommes à tout faire de confiance.
Jobber Frizbiz - Mounir  B.
Mounir B.
Particulier de Évry
98 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Mario S.
Mario S.
Particulier de Paris 19e
97 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Mickael D.
Mickael D.
Particulier de VAUREAL
9 prestations réalisées
Découvrir les autres profils
C'est 100% Gratuit
Comment ça marche ?
Faites votre demande
Publication et Envoi des alertes
Réception des offres dans l'heure
Sélection du bricoleur
Toutes les prestations de bricolage assurées parAxa logo@2x
Vous avez un projet ?