×App icon
Installer
Ouvrir

Comment installer un petit panneau solaire soi-même ?

Comment utiliser l’énergie solaire ? Comment réaliser l’installation d’un petit panneau solaire ? Lisez cet article pour trouver nos conseils en la matière. Et si vous avez besoin d’un jobber Frizbiz pour vos travaux, n’hésitez pas à faire appel à un de nos membres !

Comment installer un petit panneau solaire soi-même ?

Tout savoir sur les panneaux solaires

Pourquoi installer un panneau solaire ?

Le premier avantage de la ressource solaire, c’est bien sûr sa dimension inépuisable. Ce genre d’installation tire son énergie des rayons du soleil, une source illimitée contrairement aux énergies fossiles telles que le gaz ou le pétrole. C’est par ailleurs une ressource propre, qui ne pollue pas l’environnement.

Donnée importante, à l’exception du coût d’installation, l’énergie solaire est totalement gratuite. On bénéficie donc d’une alimentation en électricité en continu sans avoir à creuser son budget. De plus, le coût d’entretien du solaire est relativement faible car il en réclame peu. Les matériaux de fabrication des capteurs solaires sont très résistants aux conditions extérieures et aux intempéries (pluie, grêle, vent). Il n’implique également aucun transport et ne nécessite aucun combustible.

Notez qu’il est possible d’adapter les dimensions de l’installation selon l’évolution de vos besoins. Au cours d’une vie, la taille d’un foyer peut augmenter. Et, à mesure que le foyer s’agrandit, les besoins en énergie grandissent à leur tour. Le solaire est donc une solution flexible.

Contrairement aux idées reçues, même si l’exposition aux rayons du soleil est généralement plus importante dans les régions du sud de la France, il est possible d’adopter le solaire n’importe où. En ville, en montagne, à la campagne, au nord comme au sud… Même si vous résidez dans un département où les intempéries sont fréquentes, la lumière du soleil peut être captée de n’importe où. Enfin, sachez qu’il est possible de générer des revenus et d’amortir le coût de votre installation en revendant l’éventuel surplus d’électricité de votre production énergétique.

Envie de passer à l'énergie verte ?
Publier une annonce

Quels sont les différents types de panneaux solaires ?

De plus en plus de ménages souhaitent passer à l’énergie renouvelable, voilà pourquoi le marché a vu apparaître des kits de fabrication, servant par exemple à chauffer des piscines. On distingue deux grandes familles : le kit solaire photovoltaïque et le kit solaire thermique. La grande différence entre ces deux ressources réside dans la transformation de l’énergie. Le photovoltaïque transforme les rayons du soleil en électricité, alors que le thermique transmet la chaleur du soleil à l’intérieur de la maison.

L’installation d’un kit thermique peut être dotée de capteurs à eau, ou bien de capteurs à air. Dans le premier cas, un liquide caloporteur circule dans le dispositif. Des ailettes captent la chaleur et la transmettent au liquide. On se sert de ce modèle pour le chauffage d’une maison, ou pour la production de l’eau chaude. Et dans le cas d’un système à air, c’est l’air qui connaît le même processus, avant d’être expulsé à l’intérieur de la maison pour chauffer l’atmosphère ambiante.

Le photovoltaïque se décline en plusieurs modèles se définissant par les différentes cellules qui les composent. On trouve ainsi les cellules monocristallines générées à partir d’un bloc unique de silicium fondu, offrant un rendement qui peut aller jusqu’à 17%. Il s’agit du haut de gamme sur le marché. Plus accessible, la cellule amorphe est obtenue en vaporisant du gaz de silicium sur du plastique ou du métal. Elle offre un bon rapport qualité/prix avec un rendement de 7%. Enfin, les cellules polycristallines proviennent d’un bloc de silicium en cristallisation multiple. On les utilise en cas d’ensoleillement puissant (il s’agit du modèle généralement utilisé dans les centrales). Leur rendement peut atteindre 15%, mais il coûte moins cher de les produire que les monocristallines.

Comment choisir son modèle ?

Même si la plupart du temps, la puissance indiquée du modèle choisi a été relevée en condition d’ensoleillement optimal, cet indicateur demeure un paramètre important à prendre en compte. Avec la puissance, il faut aussi considérer le rendement du dispositif. Il faut donc savoir qu’à long terme, le rendement d’un panneau solaire a tendance à décliner. Dans le cas du photovoltaïque, les budgets restreints préféreront opter pour des cellules amorphes.

Si votre besoin en luminosité intérieure est important, choisissez plutôt les cellules monocristallines. Et si vous bénéficiez de conditions d’ensoleillement avantageuses, privilégiez les cellules polycristallines. Dans l’idéal, coupler des panneaux photovoltaïques et thermiques est une solution intéressante, puisque les deux peuvent se compléter.

Envie de passer à l'énergie verte ?
Publier une annonce

Comment installer un petit panneau solaire soi-même ?

Quelles sont les normes en matière de panneaux solaires ?

Certaines règles peuvent conditionner la mise en place de votre dispositif. C’est le cas de la copropriété, ou encore de la mairie qui peut imposer des aspects au nom du régionalisme architectural. Il importe donc d’en mentionner la construction dans votre permis si vous érigez un bâtiment neuf, ou de demander une autorisation dans le cas d’une habitation ancienne.

Quel matériel faut-il pour cette installation ?

Un kit contient généralement :

  • Des batteries
  • Un régulateur de charge
  • Des câbles de raccordement entre les batteries
  • Un contrôleur de batterie
  • Des panneaux solaires

Quelles sont les étapes pour installer un panneau solaire ?

  1. Première étape : assemblage des batteries

Raccordez les batteries entre elles via les câbles inter-batterie. Dévissez les boulons sur les emplacement dédiés aux câbles, retirez les écrous, puis insérez les câbles. Remettez les écrous en place et revissez fermement les boulons. Connectez les batteries au contrôleur de batterie en suivant les instructions du fabricant. Vous pourrez ainsi connaître la tension de vos batteries ainsi que leur niveau de charge. Connectez les batteries, puis le contrôleur au régulateur de charge.

2. Seconde étape : raccordement des panneaux

Connectez la borne négative d’un premier panneau sur la borne positive du suivant, et ainsi de suite. On parle ici de « connexion en série » Raccordez la borne positive de votre branchement en série à la borne positive du régulateur. Réitérez l’opération concernant les bornes négatives. Inclinez les panneaux dans un angle optimal en vue de capter du mieux possible les rayons du soleil. Des variations existent selon les modèles et les fabricants. Reportez-vous à la notice fournie par votre fournisseur afin de suivre pas à pas les étapes prévues pour le montage de votre kit solaire.

Envie de passer à l'énergie verte ?
Publier une annonce

Qui peut installer des panneaux solaires ?

Contactez un jobber Frizbiz pour votre installation

En naviguant sur notre site de bricolage, vous pourrez demander aide et conseils aux nombreux talents de notre communauté. Il vous suffit pour cela de passer par notre outil de chat. Vous pouvez également, dès à présent, prendre contact avec le jobber Frizbiz le plus proche de chez vous, pour qu’il vous donne un coup de main.

Notez que les jobbers Frizbiz ne peuvent intervenir sur des prestations devant être réalisées à plus de deux mètres de hauteur. Ainsi, ne seront autorisées sur notre site que les installations de panneaux solaires au sol. 

L’assurance Jobbing couvre-t-elle l’installation de panneaux solaires ?

L’assurance Jobbing est le produit de notre partenariat avec Axa. Elle garantit des travaux effectués avec soin aux particuliers passant par notre site de jobbing, puisqu’un second jobber leur est envoyé si une première intervention ne leur convient pas tout à fait.

Malheureusement l’assurance Jobbing ne couvre pas la mise en place de panneaux solaires. Pour en savoir plus sur les services éligibles, consultez les conditions d’éligibilité à l’assurance Jobbing. Mais dans tous les cas, sachez que les membres de notre communauté de bricoleurs sont habitués à effectuer de petits travaux entre particuliers. Vous pouvez donc leur faire confiance en toute sérénité. Notez que sur Frizbiz, seuls les panneaux solaires au sol peuvent être installés.

Ce genre de travaux est-il éligible à un crédit d’impôt ?

Vos travaux de rénovation énergétique peuvent faire l’objet du Crédit d’Impôt Transition Energétique, ou CITE. Il s’élève à 30% des dépenses annuelles engagées à ce titre. Il est soumis à un plafond compris entre 8 000 et 16 000 euros selon la composition du foyer, seuil pouvant être augmenté de 400 euros par personne à charge supplémentaire.

Mais pour en bénéficier, vous devez d’abord déclarer à l’URSSAF votre jobber. Pour ce faire, vous pouvez faire usage du CESU, ou Chèque Emploi Service Universel. Grâce au CESU, vous avez la possibilité de rémunérer votre employé à domicile tout en payant plus facilement pour ses charges sociales. Vous en apprendrez davantage en jetant un œil aux conditions d’utilisation du CESU.

Crédit photo : Pinterest 

Partagez l'article sur les réseaux !
Frizbiz

Quelques profils de nos jobbers experts
Des hommes à tout faire de confiance.
Jobber Frizbiz - Mohammed B.
Mohammed B.
Particulier de Rosny-sous-bois
97 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Victor J.
Victor J.
Particulier de Vénissieux
93 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Daniel M.
Daniel M.
Professionnel de Sarcelles
90 prestations réalisées
Découvrir les autres profils
C'est 100% Gratuit
Comment ça marche ?
Faites votre demande
Publication et Envoi des alertes
Réception des offres dans l'heure
Sélection du bricoleur
Toutes les prestations de bricolage assurées parAxa logo@2x
Vous avez un projet ?