×App icon
Installer
Ouvrir

Comment poser du carrelage au sol ?

Vous envisagez d’effectuer une pose de carrelage, mais ne savez pas comment vous y prendre ? Pas de panique, en parcourant cet article vous en apprendrez davantage. N’hésitez pas non plus à prendre contact avec un jobber Frizbiz carreleur pour vous prêter main-forte !

Comment poser du carrelage au sol ?

Tous nos conseils pour poser du carrelage au sol

Pourquoi poser du carrelage au sol ?

La pose de carrelage au sol demeure une valeur sûre pour un grand nombre de ménages, et ce pour de bonnes raisons. En premier lieu, il s’impose comme un revêtement de sol adapté à toutes les pièces de votre maison de la terrasse à la chambre à coucher, et en particulier aux pièces humides. C’est notamment le cas du sol de la cuisine et de la salle de bain. Dans ces pose de carrelage jobbingespaces où la propreté doit être irréprochable au quotidien, les propriétés d’un sol carrelé et lisse font qu’il ne laisse aucune tâche, trace et autre salissure s’imprégner.

Ce genre de sol présente par ailleurs une relative résistance à l’humidité et à l’eau, ce qui lui confère une importante longévité. Ses joints lui garantissent par ailleurs son étanchéité. Cela lui évite d’être endommagé voire de se casser sous l’action du temps (par désolidarisation des carreaux).

Poser du carrelage, c’est aussi l’assurance d’un entretien facile, réalisable soi même sans contrainte particulière. Le carrelage présente en effet une capacité anti statique, empêchant la poussière de s’accumuler. Même dans une chambre, il est possible de passer outre le contact froid entre les carreaux du sol et vos pieds en installant un système de chauffage au sol.

Enfin, il va sans dire que la présence de carrelage en guise de revêtement de sol offre une dimension esthétique non négligeable, un véritable cachet à la pièce dans laquelle il est posé. Vous trouverez ainsi sur le marché du carrelage à effet béton, du carrelage à effet pierre, bois, métal ou même marbre, des carreaux de ciment… Le carrelage est tendance, notamment parce qu’il permet de personnaliser votre intérieur. Le vaste choix de carrelage proposé par les fabricants lui permet de s’adapter très facilement à votre décoration murale, à l’apparence de la porte et des fenêtres de la pièce, ainsi qu’à votre style de mobilier. Notez que les techniques de pose et de réalisation des joints sont de moins en moins complexes, ce qui contribue à populariser la pose de carrelage au sol.

Un projet en pose de carrelage ?
Publier une annonce

Quels sont les différents types de carrelage ?

Pour une pose au sol, on distingue généralement deux types de matériaux composant le carrelage. On trouve ainsi sur le marché du carrelage en grès cérame, ou du carrelage en pierre. Le carrelage en pierre peut être fait de granit, de calcaire, d’ardoise ou encore de travertin. Chacune de ces pierres existe en une ou plusieurs couleurs différentes. Relativement résistant, le carrelage en pierre est néanmoins assez lourd, ce qui complexifie la pose du carreau.pose de carrelage effet beton

De son côté, le carrelage en grès cérame peut se décliner en grès cérame poli, qui n’est pas émaillé et présente une relative densité. Il est possible d’imiter le marbre grâce à ce type de carrelage. Un carreau en grès cérame poli est toutefois légèrement poreux, c’est pourquoi il est conseillé de le poser à l’intérieur. On trouve également du carrelage en grès cérame émaillé. La base compacte de ce type de carrelage est, comme son nom l’indique, orné d’une surface en émail. Ce modèle est l’un des plus répandus sur le sol des ménages français. Evoquons également le carrelage en grès cérame « pleine masse », qui convient aussi bien à un sol intérieur qu’à un sol extérieur en raison de sa grande résistance aux rayures, chocs et aux allées et venues fréquentes.

Enfin, des enseignes spécialisées dans la pose de sol comme Leroy Merlin vous proposeront également des carreaux en terre cuite (faits d’argile), appréciés dans le cas de constructions écoresponsables, ou encore des carreaux de ciment, qu’il est possible d’adapter à tout type de décoration intérieure.

Comment choisir son type de carrelage ?

Pour bien choisir votre type de carrelage, vous devez donc prendre en compte le degré de résistance du carreau au passage des occupants, aux rayures, ainsi que son niveau de pose carrelage effet marbreglissance une fois vos pieds nus. Pour cela, fiez-vous à la garantie, ainsi qu’au niveau de qualité mentionné sur Frizbiz et par les internautes (avis clients). Vous disposez par ailleurs d’autres outils sur lesquels nous reviendrons plus bas.

Vous devez également prendre en compte le coût du carrelage, ainsi que le montant de l’intervention si vous choisissez de faire poser du carrelage. Pour en savoir à ce sujet, suivez notre guide tarifaire sur le coût d’une pose de carrelage au m².

Enfin, il faut savoir que le carrelage confère des atmosphères très changeantes selon le modèle choisi. Pour une ambiance contemporaine, on choisira par exemple un carrelage imitation béton, alors que pour un style plus authentique, on privilégiera davantage un aspect en pierre. De son côté, le carrelage aspect bois apportera une atmosphère chaleureuse à votre pièce, tandis que l’imitation marbre lui conférera un cachet indéniable.

Un projet en pose de carrelage ?
Publier une annonce

Comment poser du carrelage au sol ?

Quelles sont les normes en termes de carrelage ?

Pour définir la solidité de votre carrelage, vous pouvez vous appuyer sur l’échelle de Mohs. Cette dernière va de 1 à 10, du talc au diamant. Pour un carrelage résistant aux rayures et aux chocs, un indice de 7 ou 8 (respectivement relatifs au quartz et à la topaze) est conseillé.

Fiez-vous par ailleurs au classement PEI, conforme à la norme NF EN ISO 10645-7, pour évaluer la résistance du sol carrelé au passage. Quatre niveaux sont concernés par ce classement : passage modéré, fréquent, important et intensif. Pour l’adhérence du carrelage aux pieds nus, reportez-vous à la norme ABC : A pour adhérence moyenne, B pour élevée, et C pour forte adhérence. Enfin, fiez-vous à la norme R qui, d’une échelle allant de R9 à R13, définit le degré de glissance d’un sol (de faible à très élevé).

Quel matériel faut-il pour poser du carrelage au sol ?

Voici le matériel dont vous aurez besoin pour poser du carrelage :

  • Maillet
  • Batte de carreleur
  • Croisillons (un croisillon sert à délimiter l’espace d’un joint)
  • Niveau à bulle
  • Spatule et truelle
  • Mortier colle
  • Raclette en caoutchouc (pour les joints)

Quelles sont les différentes étapes pour poser du carrelage au sol ?

  1. Première étape : pose du mortier colle et pose du premier carreau

Avant toute chose, pensez à réaliser un calepinage pour préparer vos travaux¸ c’est-à-dire les dessins d’orientation et de planification de votre pose de carrelage en fonction des mesures de votre pièce. Procédez par carré d’1m² pour poser le mortier colle. Passez au carré suivant dès lors que vous aurez terminé de poser les carreaux du premier, et ainsi de suite. Répartissez le mortier colle de manière uniforme à la truelle, et striez-le à l’aide d’une spatule. Posez le premier carreau en vous fiant à votre calepinage. Donnez de petits coups de maillet sur ce carreau pour l’enfoncer convenablement. Positionnez des croisillons aux quatre coins du carreau, afin de délimiter l’espace des joints. A la suite du premier carreau, posez les autres carreaux au fur et à mesure. N’hésitez pas à nettoyer le mortier colle ayant bavé sur les carreaux à l’aide d’une éponge mouillée.

2. Deuxième étape : vérification de l’aplomb du sol

Utilisez un niveau à bulle pour vérifier le nivellement horizontal des carreaux. En cas d’irrégularité, utilisez une batte de carreleur en la positionnant sur vos carreaux et donnez quelques coups de maillet pour égaliser.

3. Troisième étape : pose des carreaux de rive

Après avoir posé tous les carreaux dans l’ordre de calepinage, subsistent les minces espaces de bordure, qui doivent être comblés par les carreaux de rive (carreaux coupés). Procédez de la même manière que pour les carreaux entiers, sans omettre les croisillons. Retirez les croisillons de chaque carreau et laissez le mortier colle sécher.

4. Dernière étape : réalisation des joints de carreau et des finitions

Préparez les joints. Remplissez chaque joint de carrelage. Lissez les joints de carreau et laissez sécher.

carreaux de ciment pose de carrelage jobbing

Un projet en pose de carrelage ?
Publier une annonce

Qui peut poser du carrelage au sol

Faites appel à un jobber Frizbiz pour poser du carrelage au sol

En naviguant sur notre site de bricolage, vous trouverez un jobber Frizbiz carreleur à Lille, carreleur à Nice, carreleur à Paris ou toute autre grande ville de France. Vous pouvez recevoir la visite de l’un d’entre eux à domicile dès à présent, ou leur demander conseil pour savoir comment faire avant même d’en avoir choisi un. Mais si vous voulez affûter vos talents de bricoleur, n’hésitez pas à consulter notre article pour savoir s’il est possible de poser du carrelage sur du parquet

L’assurance Jobbing couvre-t-elle la pose de carrelage au sol ?

L’assurance Jobbing, issue du partenariat entre Frizbiz et Axa, garantit des travaux de qualité aux particuliers passant par notre site de jobbing. Comment ? Prévenez le support client et vous recevrez la visite d’un second jobber si une première intervention ne convient pas tout à fait. Il faut pour cela que la surface à couvrir soit inférieure à 21m². Pour en savoir plus, jetez un œil aux conditions d’éligibilité à l’assurance Jobbing. Mais rassurez-vous, car les membres de notre communauté sont de vrais passionnés de bricolage, sachant parfaitement comment effectuer des travaux entre particuliers. Vous êtes donc sûr dans tous les cas d’obtenir des services à votre convenance.

Poser du carrelage au sol est-il éligible à un crédit d’impôt ?

Si poser du carrelage chez vous implique également des travaux de rénovation énergétique (isolation du sol), vous pouvez profiter du CITE (Crédit d’Impot Transition Energétique), s’élevant à 30% des dépenses annuelles engagées à ce titre. Il est plafonné entre 8 000 et 16 000 euros selon la composition du foyer. Comment en bénéficier ? Vous devez déclarer votre jobber Frizbiz à l’URSSAF. Pour cela, vous pouvez utiliser le CESU, ou Chèque Emploi Service Universel, qui vous permet de le payer tout en remplissant toutes vos obligations légales aisément. Pour obtenir plus d’informations à ce propos, consultez les conditions d’usage du CESU.

Partagez l'article sur les réseaux !
Frizbiz

Quelques profils de nos jobbers experts
Des hommes à tout faire de confiance.
Jobber Frizbiz - Denis S.
Denis S.
Professionnel de Bagneux
99 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Mario S.
Mario S.
Particulier de Paris 19e
97 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Bernard L.
Bernard L.
Particulier de Rennes
92 prestations réalisées
Découvrir les autres profils
C'est 100% Gratuit
Comment ça marche ?
Faites votre demande
Publication et Envoi des alertes
Réception des offres dans l'heure
Sélection du bricoleur
Toutes les prestations de bricolage assurées parAxa logo@2x
Vous avez un projet ?