×
Installer
Ouvrir

Comment installer un interrupteur va et vient ?

Vous souhaitez installer un interrupteur va et vient, mais ne savez pas comment vous y prendre ? Vous vous interrogez sur son principe de fonctionnement ? Cet article vous guidera pas à pas. Et pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à un jobber Frizbiz !

Comment installer un interrupteur va et vient ?

Tout savoir sur l’installation d’un interrupteur va et vient ?

Pourquoi installer un interrupteur va-et-vient ?

Ce n’est pas l’interrupteur en lui-même, mais le circuit électrique auquel il est raccordé qui est désigné par le terme « va et vient ». L’avantage de ce type de commutateur réside dans la possibilité d’allumer ou d’éteindre l’éclairage d’une pièce à partir d’interrupteurs situés à deux endroits différents.

Comment cela fonctionne-t-il ? Concrètement, chaque interrupteur est composé de trois interrupteurs, qu’on nommera par 1, 2 et 3. Ils sont tous les deux reliés par leurs bornes 1 et 2 (qu’on appelle aussi navettes). La lampe est constamment raccordée à la polarité neutre du tableau électrique. Le courant passant par la polarité phase (câble d’alimentation en électricité) arrive à la borne 3 du premier interrupteur.

Lorsque l’on actionne le premier interrupteur, le courant passe entre la borne 3 et la borne 1. Comme les bornes 1 des deux interrupteurs sont reliées, le courant peut atteindre la lampe. Et pour l’éteindre, le circuit doit être ouvert par l’un des deux interrupteurs entre les bornes 1 et 2.

En d’autres termes, vous pouvez entrer dans un séjour en venant de votre chambre et allumer la lumière en appuyant sur le premier interrupteur. Si vous décidez de quitter le séjour en passant par la seconde entrée de la pièce, vous pouvez éteindre la lumière en appuyant sur le second commutateur de votre installation.

L’aspect pratique conféré par ces interrupteurs n’est plus à démontrer. Il concerne principalement les couloirs et les pièces dotées de deux voies d’accès (un grand séjour, une cuisine…). Pour qu’il fonctionne, ce montage doit s’effectuer sur un circuit commun.

Il peut d’agir d’un interrupteur double va et vient, ou bien d’un interrupteur à simple allumage. Autrement dit, il peut concerner un seul ou plusieurs points lumineux à la fois. Notez cependant que les sources de lumière faisant partie de ce circuit s’allument et s’éteignent toutes en même temps, ne pouvant être indépendantes les unes des autres.

Sachez qu’il existe des interrupteurs sans fil. Ces derniers ne nécessitent pas de transformer le circuit électrique. Il n’est pas nécessaire de les encastrer dans le mur, puisqu’ils peuvent s’y fixer. Ces modèles peuvent fonctionner avec une boîte domotique. N’hésitez pas à consulter nos conseils pour savoir comment et quel interrupteur choisir, ainsi que notre article sur les différents types d’interrupteurs. Vous en apprendrez ainsi davantage sur les différents modèles d’interrupteurs existants pour actionner ou éteindre vos lumières, mais aussi vos divers appareils électriques.

Un projet en installation d'interrupteur ?
Publier une annonce

Quelles sont les normes de sécurité concernant l’installation d’un interrupteur ?

Pour savoir comment effectuer le montage d’un interrupteur dans les règles, il faut se référer à la norme NF C 15-100, concernant toute installation électrique à basse tension. Il en va de la sécurité des personnes occupant votre domicile. Elle stipule qu’un schéma électrique doit être fourni avec le dispositif vendu. Ce schéma représente le circuit à l’aide de symboles spécifiques. Par ailleurs, l’installation doit être reliée à la terre, et toutes les prises de terre doivent être connectées entre elles. Cette réglementation comporte également d’autres impératifs, tels qu’un nombre minimum de circuits indépendants dans une maison, de points lumineux et de prise électrique par pièce.

Comment installer un interrupteur va-et-vient ?

Quel matériel faut-il pour monter un commutateur va-et-vient ?

Avant de savoir comment vous y prendre, vous devez savoir comment vous équiper. En guise de matériel, il vous faudra une pince à dénuder ainsi qu’un tournevis pour réaliser vos travaux. Dans l’idéal, munissez-vous d’un tournevis testeur de courant.

Quelles sont les étapes pour monter un interrupteur va-et-vient ?

  1. Première étape : repérage des fils

Coupez le courant au niveau de votre disjoncteur (après être passé au disjoncteur, faites tout de même un essai pour vous assurer que l’électricité ne passe plus dans la pièce). Utilisez un tournevis testeur de courant pour vous assurer que le fil raccordé à la phase est bien hors tension.

Astuce Frizbiz : un code couleur très simple permet d’identifier les fils. La polarité phase peut être marron ou rouge, la neutre est bleue, et la terre comporte du jaune et du vert. Les fils des navettes, de leur côté, peuvent être marron, jaune, violet ou encore orange.

Des marques figurent sur les bornes des interrupteurs. La phase est ainsi marquée d’un L ou d’un P, tandis que les navettes sont marquées d’un 1 ou d’un 2.

2. Seconde étape : raccordement des fils

Dénudez le fil de phase provenant du tableau sur quelques millimètres. Introduisez le cuivre dénudé dans la borne de phase du premier interrupteur. Faites de même pour brancher les navettes de la borne 1 puis de la borne 2. Réitérez le même processus pour les raccordements électriques du second interrupteur. Dénudez le fil neutre et introduisez-le dans une borne de la lampe. Raccordez la lampe à l’alimentation du second interrupteur. Remettez le courant et vérifiez le bon fonctionnement du circuit.

Pour obtenir des explications imagées sur l'installation d'un circuit va et vient, consultez l'article de notre partenaire Leroy Merlin.

Un projet en installation d'interrupteur ?
Publier une annonce

Qui peut installer un commutateur va-et-vient ?

Contactez un jobber Frizbiz pour installer un interrupteur va-et-vient

Frizbiz est un site de jobbing dédié à l’aide entre particuliers pour travaux. Vous avez besoin d’aide pour savoir comment monter ou poser un dispositif électrique ? Faites appel à un jobber Frizbiz électricien ! Les membres de notre communauté peuvent vous fournir de précieux conseils pour vos appareils électriques, et ce avant même d’avoir choisi l’un d’entre eux. Et bien sûr, vous pouvez immédiatement faire appel au jobber le plus proche de chez vous pour réaliser votre montage.

L’assurance Jobbing couvre-t-elle l’installation d’un interrupteur va-et-vient ?

L’assurance Jobbing est issue de notre partenariat avec Axa. Elle vous garantit une réalisation électrique de qualité, puisqu’un second jobber vous rend visite si l’intervention du premier n’est pas à votre entière convenance. Vous en apprendrez davantage en consultant les conditions d’éligibilité à l’assurance Jobbing.

Notez cependant que l’assurance Jobbing couvre uniquement l’encastrement et la fixation, mais pas le raccordement de votre câblage. En revanche, nos jobbers pourront vous accompagner au fil du montage et du branchement de votre installation. Quoiqu’il en soit, rassurez-vous ! Les membres de notre site de bricolage sont des bricoleurs passionnés, vous pouvez donc leur faire confiance en toute sérénité pour vos travaux.

Installer un commutateur va-et-vient est-il éligible à un crédit d’impôt ?

Avant de pouvoir bénéficier d’une déduction fiscale, il faut déclarer à l’URSSAF le passage de votre jobber Frizbiz électricien pour vos ouvrages électriques. En effet, passer par notre plateforme fait de vous un particulier employeur, doté d’obligations.

Comment faire ? Grâce au Chèque Emploi Service Universel, ou CESU, vous pouvez rémunérer votre employé à domicile, tout en payant très simplement pour ses charges sociales. Pour en apprendre davantage à ce sujet, jetez un œil aux conditions d’utilisation du CESU.

Vous pourrez ensuite bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi à domicile pour vos ouvrages électriques, qui représente la moitié de vos dépenses vouées à ce genre de travaux. Il est plafonné à 12 000 euros, seuil pouvant être augmenté de 1 500 euros par personne à charge supplémentaire (enfant ou personne âgée de plus de 65 ans). Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’une réduction fiscale si vous faites faire ces travaux au domicile d’un ascendant de plus de 65 ans. Conditions indispensables : l’ascendant en question doit déjà bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

Crédits photo, image à la Une : www.systemed.fr

Partagez l'article sur les réseaux !
Frizbiz

Quelques profils de nos jobbers experts
Des hommes à tout faire de confiance.
Jobber Frizbiz - Jad E.
Jad E.
Particulier de Boulogne-Billancourt
99 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Mohammed B.
Mohammed B.
Particulier de Rosny-sous-bois
97 prestations réalisées
Jobber Frizbiz - Daniel M.
Daniel M.
Particulier de Saint-Ouen-l'Aumône
92 prestations réalisées
Découvrir les autres profils
C'est 100% Gratuit
Comment ça marche ?
Faites votre demande
Publication et Envoi des alertes
Réception des offres dans l'heure
Sélection du bricoleur
Toutes les prestations de bricolage assurées par
Vous avez un projet ?